Vie privée

Ma pré-rentrée et ma rentrée: Bilan

Bonjour à tous: Il y a eu un petit beug ce matin, l’article s’est mis en ligne sans être fini, donc, je vous le publie à nouveau, terminé, cette fois! 🙂 

Bonjour mes chats!

Aujourd’hui comme promis, je vous retrouve pour un petit article concernant ma pré rentrée et ma rentrée.

Aujourd’hui (12/09/2018) ; J’ai fait ma pré-rentrée. 

Je me suis levée à 5h30 ; après n’avoir dormi que 2h30. (Suuuper…) J’ai pris mon petit déjeuner, qui a bien eu du mal à passer, et ensuite j’ai pris ma voiture direction Namur, à 6h45. Je suis arrivée à 7h50, la boule au ventre, des palpitations, je vous épargne les autres détails…

8h15 ; Je suis devant la Fac, je vois plein de jeunes, et directement, je ne me sens pas à ma place, ça parle de futilités, de choses dont je ne parle plus depuis mes 15 ans, si pas avant… Je remarque des jeunes filles, habillées d’une façon assez spéciale pour venir en cours, bref, je le sens pas. Malgré tout, juste avant de passer la porte, je rencontre une demoiselle, P., avec qui je vais un peu discuter, et nous nous retrouvons dans le même groupe.

8h40 ; La visite commence, et je me sens rapidement perdu. Plus de 40 classes sur plusieurs étages, des chemins en veux-tu en voilà. Réellement, à ce moment là, je me demande ce que je fais là.

Au fur et à mesure, on découvre les locaux, je n’avais jamais été dans ce genre d’endroit donc, j’avoue que j’ai été impressionnée. Et, je me sentais de plus en plus mal. Finalement, on se pose dans une classe, et on nous explique le fonctionnement des horaires, et je déchante totalement. Horaire semaine après semaine, donc je ne peux plus  prévoir mes rendez-vous médicaux. Et, je commence à 8h30 et termine à 17h30 ; ce qui veut dire que je rentrerai chez moi pas avant 19h avec les bouchons et travaux… Bon, je respire un coup, je prend mon agenda, et je remarque que certaines vacances scolaires ont sauté, et j’espérais pouvoir les utiliser pour mes rendez-vous, visiblement, c’est fichu.

Ensuite, on nous annonce que nous devons allez chercher deux livres, absolument, car nous en avons besoin dès vendredi, premier coup dur. Mais bon, ce n’est pas grave, on le fait!

Ensuite, vers 10h30 ; nous changeons de groupe, et là, on se retrouve avec des élèves qui ont déjà fait la première bac AS. Et, le pire pour moi est arrivé: On a du faire des putains de jeux. Je déteste ça, c’est ma hantise, j’avais envie de pleurer et de partir. Surtout avec des jeux où il faut parler, se déplacer blablabla. Soi disant pour ce faire des « amis » clairement, je m’en fiche. Je suis là pour mes cours, pas pour me faire des pseudos potes. J’ai pas l’âge pour passer des soirées avec des jeunes de 18 ans.

Bref, je passe clairement deux heures de supplices, où je mets mon masque et je souris, essayant de passer à travers les mailles du filet pour ne pas devoir participer de trop. Ma fois, la seule partie intéressante a été la fin, où elles nous ont expliquer un peu les procédés, et m’a d’ailleurs appris, que nous n’avons qu’une pause, celle de midi. J’avoue que ça me stresse un peu, car avec ma maladie, je dois parfois allez TRES souvent au wc, et, apparemment, les profs refusent qu’on fasse des aller-retour… Je pense en parler à ma prof de référence, voir ce qu’il est possible de faire.

12h30: Je termine enfin, je retrouve P. car nous avons été séparées à la deuxième partie. Nous nous rendons rapidement à la librairie du coin, qui travaille avec la fac, pour trouver les livres et là… DEUX LIVRES 90.72€ ALLO! Je suis encore sur le cul, j’espère qu’ils vont être rentabiliser à ce prix là! Et encore, attention, vu qu’ils collaborent avec la fac, nous avons eu 5%… YOUHOU.

Ensuite, nous nous sommes dit au revoir, elle a été prendre son bus et je suis retournée à ma voiture où j’ai mangé rapidement mes deux petits sandwichs que je m’étais fait. Après, j’ai été rendre visite à mon chéri par surprise, car j’avais terriblement besoin de le voir, et de me vider l’esprit le temps de quelques heures.

Je suis finalement rentrée chez moi à 19h05 ; et je me suis fait une pizza hawai (oui oui…) Car, je n’ai presque pas mangé de la journée, et que j’avais terriblement besoin de me remonter le moral!

Et voilà pour la première journée! A vendredi pour la suite!

Vendredi 14/09: La journée de l’enfer.

Le réveil se passe bien. Je me réveille à 8h, comme une fleur, je me rend à mon rendez vous à 9h30. Je prépare mon repas une fois rentrée et je dîne. Et là, je décide de partir avec de l’avance. Pour rappel, j’ai besoin d’1h de route pour être à mon parking, et 15 minutes de marche pour l’école.

Je décide donc de partir à 11h30 (cours à 13h30)… Et le drame. J’arrive déjà, il est 12h45, merci les bouchons et là… Sur tous les parkings qui entourent mon école… Aucune place, j’ai tourné pendant, je ne sais combien de minutes, j’ai fini par faire une crise d’angoisses en voyant l’heure défilée, j’ai fini par trouvé une place… à 3km de l’école.

J’étais censée, vu qu’il n’y avait qu’une heure, me  garer sur un parking à côté de l’école, mais payant, donc j’avais mis mes nouvelles chaussures (prochainement, un haul.♥)

J’ai même pas pris la peine de me poser, je suis sortie de ma voiture, j’ai mis Maps en route, et j’ai foncé aussi vite que possible vers l’école… Je suis arrivée à 13h25… J’avais la boule au ventre, j’étais transpirante, mes pieds me faisaient souffrir, bref, je n’avais envie que d’une chose: Partir. 

Le « cours » commence, en retard, et on se rend compte que nous allons avoir droit, qu’à des discours, les personnes s’enchaînent, font des discours qui n’ont ni queue ni tête (genre, vraiment). Mais, l’angoisse redescend, et je me sens partir, la fatigue monte d’un coup. Mais, je me mets aussi à gonfler encore plus des chevilles, des pieds, des jambes, du ventre.. Je sais que ce n’est pas fini.

Une heure après, on nous dit que c’est fini, donc, j’ai vécu tout ça, pour 1h de discours? Super… Je passe tout de fois au bureau, donner et récupérer un papier important, et puis je m’en vais.

Sauf, qu’il faut retourner à la voiture… Et là, les larmes aux yeux, je force sur mon corps pour retourner à la voiture, j’ai mal, mes pieds brûlent, je me dis même déjà que je saigne. 30 minutes de marches et de montés, et j’arrive enfin… Mais, une fois assise, juste le fait de poser mon pied sur la pédale me fait un mal de chien.

J’ai pris sur moi, et je suis partie rejoindre mon chéri.

Finalement, nous sommes rentrés ensembles (Oui oui, il est à moi pour tout le week-end!) vers 19h, on a mangé, on a regardé un peu une série et dodo… J’ai dormi plus de 10heures, cette semaine m’a clairement tuée, et… les suivantes me font très peur…

Voilà mes chats, c’est tout pour ces deux jours qui, pour l’instant, ne me donne absolument pas confiance pour la suite, surtout que les vrais cours commencent lundi, j’ai la boule au ventre, je n’ai plus envie d’y aller, et je me sens terriblement seule, d’ailleurs, au milieu de cette foule, et de tous ces gens qui se connaissent déjà.

Pour rappel, vous aurez droit à des articles sur mes 5 premiers jours de cours (donc, une semaine) Du levé au couché, je ne sais pas encore comment je vais m’organiser donc, ça sera la surprise, pour vous! 😀

Sur ce, je vous dis à bientôt pour un nouvel article, prenez soin de vous, profitez de chaque instants.

Je vous invite à présent à: 

  • Aimer ou commenter l’article s’il vous a plu, car ça fait toujours plaisir et j’adore prendre le temps de vous lire et vous répondre.
  • Lire mes précédents articles si ce n’est pas encore fait.
  • Vous abonner au blog pour être averti des nouveaux articles mis en ligne.
  • Vous pouvez aussi me suivre sur ma page Facebook.
  • Où encore, me suivre sur Instagram où je suis très active pour des photos et des petits moments exclusifs mais aussi être au courant des prochains articles.

Kiss kiss.

Mioou.

 

31 réflexions au sujet de “Ma pré-rentrée et ma rentrée: Bilan”

  1. C’est clairement l’heure de route pour y aller et le stress du parking qui plombe une partie de ta journée. C’est un grand classique pour les gens qui habitent loin en campagne et doivent travailler en ville. Beaucoup règlent ce problème en prenant les transports publics (bus, train…). Ils ont le temps de lire un livre, répondre à leurs mails, dormir, jouer, etc… pendant le trajet (donc moins de stress) et ne perdent pas de temps à trouver une place de parking puisqu’ils sont à pieds.
    Il y a sûrement une gare ferroviaire ou routière près de chez toi et desservant Namur.
    Ça vaut le coup de se poser la question.
    Il faut un peu de temps pour trouver ses marques, prendre de nouvelles habitudes et de s’adapter à une situation nouvelle. Mais tu vas y arriver !
    Bises et bon WE.

    Aimé par 2 personnes

    1. Malheureusement, non. Ou alors, j’arrive à 7h. Je ne vais pas attendre 1h30, sachant que je me lève déjà très tôt de base. De plus, le premier train est à 18h, et je rentrerai à 19h30. Donc, réellement, partir de 5h30 à 19h30… Non. Je dois m’occuper de mes parents à côté de tout ça, je ne peux pas vraiment perdre de temps dans les transports, qui sont constamment en retards ou annulés! Mais bon, je vais y arriver! 🙂

      J’aime

  2. Et bien ma pauvre, quel périple ! Je te comprends je suis stressée dès que je vais dans un endroit que je ne connais pas et y’a plein de monde. Hier j’ai repris le cheval et je stressais aussi alors que c’est un loisir 😂 non mais tu vois des fois on est bizarre quand même. Enfin bref t’inquiète pas ça va aller pour le reste ça va couler 😉 bisous 😘

    Aimé par 1 personne

  3. C’est normal de ne pas trouver sa place de suite, de se sentir larguée surtout quand tu n’as pas la chance d’être à côté… Tu verras, des liens se créeront tous seuls, et même si là, tu n’en vois pas l’intérêt, c’est quand même hyper cool et rassurant de se lier avec des personnes qui partageront les mêmes galères que toi pendant les mois à venir. Je n’aimais pas du tout mon école ni la plupart des gens qui y étaient, mais j’avais trois quatre personnes avec qui je me suis très bien entendue, et ce sont toujours mes amis aujourd’hui, il ne se passe pas trois jours sans qu’on se parle… Alors courage à toi, donne toi le temps de trouver tes marques, n’hésite pas à aller voir ton pref referent pour discuter de ton pb de santé, et je croise les doigts pour que la semaine à venir se passe bien 🙂 et n’oublies pas : les deux premières semaines sont les plus dures le temps de s’habituer au rythpe, aux profs, aux lieux, aux projets, aux cours. Et puis ça deciebdra peu à peu ton quotidien, et sans même que tu t’en rendes compte, les stress diminuera de lui-même. Je pensr à toi et je croise bien fort les doigts ! Plein d’ondes positives sur toi !

    Aimé par 1 personne

    1. Hello! Merci beaucoup pour ton commentaire qui me rassure un peu. En fait, tout le monde se connait déjà, tous les groupes sont déjà formés, je suis la seule quiche qui ne connaît personne, parce que je suis plus âgée et donc, je n’étais pas en cours l’année dernière en secondaire (Lycée FR)… Mais bon, au pire, être seule, ce n’est pas plus mal il paraît! Je l’ai été depuis mon enfance, donc ça ne me changera pas vraiment. J’espère surtout que les cours vont bien se passé, ce n’est que le début et je suis déjà dépassée… x)

      Aimé par 1 personne

      1. Tu n’as pas encore commencer le cœur des cours, ce pour quoi tu viens là. J’espère (et je pense sincèrement) que ce sera plus simple quand tu auras attaqué les cours à proprement parler, là c’est abstrait ce qu’on vous présente, tant que tu n’es pas dedans ça te fera peur, comme tout ce qui nous est inconnu nous fait peur. Ce n’est jamais simple, mais il suffit de commencer à parler avec une personne pour qu’une réaction en chaine se passe et que finalement tu t’intègres auprès de plus ou moins de personnes, à toi de voir avec lesquelles tu as des affinités ou pas. Après, c’est clair qu’il vaut mieux être seule que mal accompagnée !! lol Ca va aller, n’hésite pas si tu as besoin je pense qu’on est plusieurs à pouvoir/vouloir être là pour te motiver, te booster ou simplement te rassurer 🙂 Bisous !

        Aimé par 1 personne

  4. Eh bien.. ça présage rien de bon pour l’avenir tout ça…

    Pour tes aller retour, tu prévois je pense trop juste et tu ne prévoit pas non plus les horaires de monde. Exemple, le matin tu pourras trouver de la place sur le parking si tu arrives avant 8h car les gens commencent souvent à travailler avant 8h, mais sur la route à partir de 7h30 tu auras les gens qui bossent ou qui emmene leur enfants à l’école… du coup tu dois prévoir pour ne pas être dans les bouchons. C’est comme ça que j’évite les bouchons, un exemple, ma fille commence à 8h, je met dix minutes pour aller à son collège, mais si je pars après 7h30 j’ai les bouchons, donc je pars à 7h20, le collège ouvre à 7h30, elle est largement en avance et s’il y a accident sur la route, ou une personne lente, ou voiture qui tombe en panne, j’ai largement le temps de me retourner et trouver une solution rapidement.

    L’après midi, le parking est plein car les gens se sont garé depuis le matin, donc forcément plus de place, c’est normal, ça aussi faut le prévoir, donc soit tu y va un dimanche faire le tour et voir où tu peux te garer, soit tu trouve un parking à l’extérieur.

    Le plus dur sera quand même cet hiver quand tu sortiras et qu’il fera nuit et que tu mettra 1h30 pour aller chez toi…

    N’avait tu pas la possibilité de faire des cours par correspondance? ou de déménager et trouver un logement plus près? Car je sens que ça ça pourrait te faire gacher pas mal de journée et quand on commence la journée énervé ou triste, y a de forte chance qu’on le soit toute la journée…

    Bon courage

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne prévois pas spécialement trop juste, je commence à 8h30 ; je pars à 6h30 en sachant que j’ai 1h de route, normalement… Je suis le genre de personne qui se retrouve souvent une heure à l’avance à l’endroit du rendez vous…

      Oui, effectivement, l’hiver ça va être très compliquer. Pour un Bac comme celui-ci, on ne peut pas le faire par correspondance… Et, si j’étais une personne qui vivait encore chez papa et maman, j’aurais pu prendre un kot, au centre de la ville, mais ce n’est pas le cas, déménager aussi loin serait compliqué, vu que je dois m’occuper de mes parents, qui vivent à 100km de là. Et qu’ils sont séparés, donc c’est un double travail…

      Merci pour ton commentaire

      J’aime

      1. Ah ok c’est embêtant, j’ai vu que ton copain habitait pas trop loin de ta fac, tu peux pas vivre chez lui en semaine? ça serait une solution pour ne pas stresser. Je suis comme toi, j’arrive à l’avance, enfin j’arrivais, car dans le sud où je vis, personne n’est jamais à l’heure, du coup ça m’énervais et donc avec le temps j’ai appris à le prendre cool donc j’arrive à l’heure, mais je suis encore en avance, je passe ma vie à attendre lol, en même temps je compte jamais le quart d’heure provençal, c’est pour ça que je suis en avance, pour faire bien, je devrais compter l’heure à laquelle on me donne rendez vous et venir un quart d’heure après pour être là en même temps que tout le monde… mais j’ose pas, j’ai l’impression d’être en retard si je fais ça loool

        Bon courage pour cette année

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.